Juste, troisième abbé de Charroux

cliché musée de Poitiers

INSCRIPT JUSTE

Juste, troisième abbé de Charroux mourut en 817, il fut inhumé dans l’abbaye.

Plus de 1000 ans après, un fragment de son tombeau fut recueilli au milieu des ruines de l’abbaye et remis, en février 1888,  à la Société des Antiquaires de l’Ouest, par Albert de Prin, maire de Charroux, ce, afin qu’elle en assure la conservation. Depuis, ce fragment a été déposé dans les collections du musée de Poitiers.

Vie de Saint Mathieu attribué au maître d’Ada (début 9 ème siècle)

Le renouveau de la culture et des études sous Charlemagne caractérisa cette période dite de renaissance carolingienne; Juste fut l’un des trois abbés célèbres de l’empire, renommés pour leur science; Claude, son ami, qui fut chef de l’école du Palais de Charlemagne, puis chapelain de Louis le Pieux, avant de devenir évêque de Turin, lui dédia son commentaire de la vie de Saint Mathieu, en ces termes : « Au maître saint et bienheureux, à Juste abbé, père digne d’un culte spécial et d’une affection toute particulière, Claude pêcheur. »