Pierre-André Brouillet

andré brouillet
Pierre-André Brouillet, né à Charroux (Vienne) le 1er septembre 1857
décédé à Couhé Vérac (Vienne) le 5 décembre 1914

 Fils de Pierre-Amédée Brouillet, sculpteur, qui fut conservateur du Musée des Beaux-Arts et directeur de l’Ecole des Beaux-Arts de Poitiers, André Brouillet entreprend des études d’ingénieur avant d’entrer à l’Ecole des Beaux-Arts où il est l’élève de Jean-Léon Gérôme (1824-1904). L’année de sa réception au Salon, en 1879, il suit les cours de Jean-Paul Laurens (1838-1921).

Pierre-André Brouillet dans son atelier parisien (photo Edmond Bénard 1838-1907 – collections Jacques Doucet, bibliothèque de l’INHA, Paris).

Alors que nait et prospère la peinture impressioniste, Brouillet reste un peintre très académique. Il est célèbre pour sa toile Une leçon clinique à la Salpêtrière présentée au Salon des Indépendants de 1887). Jean Martin Charcot est le personnage central lors d’une de ses célèbres séances du mardi, examinant la patiente hystérique, Blanche Wittmann, soutenue par Joseph Babinski. andré brouillet charcot

voir les noms des figurants 
présenté au salon de 1887 (3m *4,25m)
 
« Un Leçon Clinique à la Salpêtrière » (1887) by André Brouillet can be seen near the entrance of the « Musée d’histoire de la médecine », « René Descartes University » 12, rue de l’Ecole de Médecine, in Paris 5°. This big oil painting by the French artist Pierre-André Brouillet is one of the most known in the history of medicine. It represents Jean-Martin Charcot demonstrating in a clinical lecture to his colleagues at the Salpêtrière that the symptoms of hysteria were as real as those of any organic disease. The patient is the famous hysterical « Blanche » (Marie) Wittman, who is supported by Dr. Joseph Babinski. 

brouillet signature
 

brouillet salon 1887
brouillet salon 1887
 

L’ambulance de la Comédie-Française en 1870 (1891)
 
This big oil painting represents the infirmary (fr.: ambulance) organized in the foyer of the Comédie Française, during the siege of Paris, in 1870. Also the famous actress Sarah Bernhardt took care of the wounded in this infirmary. It was painted in 1891 by French painter André Brouillet and can be seen at the top of the honour staircase of the « René Descartes University » in 12, rue de l’Ecole de Médecine, in Paris. As can be read on the frame, the painting was a gift by the eclectic physiologist and 1913 Nobel Prize for Medicine, Charles Richet: he wanted to honour the memory of his father, the physician Alfred Richet, Professor of Clinical Surgery in the Faculty of Medicine, who in the painting is represented in the act of assisting a wounded soldier. 

Le vaccin du croup à l’hôpital Trousseau (1895) du docteur Emile Roux, disciple de Pasteur
 This picture highlights Dr. Pierre Paul Emile Roux, a disciple of Louis Pasteur and a former director of the Institute Pasteur (1904-1933). He is most famous for having discovered a diphtheria toxin secreted by Corynebacterium diphtheriae, the causative agent of diphtheria (which ultimately lead to the vaccine). 

brouillet
Jules Ferry approuvant les plans de la Nouvelle Sorbonne
 
brouillet
Le Tsar, la tsarine, et le Président de la République assistant à une séance de l’Académie française le 7 octobre 1896
 
 
brouillet
 

source: http://baillement.com/lettres/brouillet.html